REFERENTIEL DE FORMATION NACELLE
PLATES-FORMES ELEVATRICES MOBILES DE PERSONNES


I – Objectifs pédagogiques

A l’issue de la formation, les participants devront :

1°) Connaître les trois types principaux d’appareils qu’ils utiliseront, leur courbe de charges et consignes d’utilisation.

 

2°) Connaître les risques propres à ces appareils, ceux spécifiques à leur utilisation et les règles de préventions appropriées.

 

3°) Organiser rationnellement leur travail en tenant compte des limites des appareils et accessoires utilisés.

 

4°) Appliquer les consignes de conduite et de sécurité en vigueur y compris code interne en entreprise et sur la voie publique en respectant une norme minimale de productivité.

 

5°) Savoir maîtriser une situation difficile (ex : flexible d’alimentation du vérin de télescopage explosé, enfoncement d’un patin de base de sustentation…).

 

6°) Connaître les conséquences de ses actes en causant par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou les règlements, une incapacité de travail – de moins de trois – de plus de trois mois.

 

7°) Tendre vers un professionnalisme exacerbé.

 

8°) Faciliter l’entretien en étant capable de déceler certaines pannes.

 

9°) Avoir un comportement responsable dans tous les cas.

 

10°) Savoir communiquer avec l’opérateur au sol.

 

11°) Savoir montrer les opérations de secours en cas de panne.

 

12°) Imposer la bonne décision.

II – But

Acquisition de principes sûrs concernant l’exploitation du matériel d’ELEVATION DU PERSONNEL, sur le plan de la sécurité des personnes et des biens, permettant au travers d’un contrôle des connaissances, la délivrance d’une Permission Attestant de la Conduite d’Engins en Sécurité + Autorisation de conduite , sans que l’entreprise formatrice soit tenue au devoir de résultat par rapport au R 233-13-19 du Code du Travail.

III – Contenu :    PARTIE THEORIQUE (1 Jour)

  • PRESENTATION

Présentation :     - du programme

- des objectifs

 

SENSIBILISATION AUX ACCIDENTS DU TRAVAIL

Les accidents du travail en France, leur nombre, leur évolution, leur répartition et leurs conséquences (humaines et financières). Premières statistiques européennes harmonisées.

 

  • LA REGLEMENTATION

Les textes de la réglementation, généraux et spécifiques aux appareils utilisés, les normes Françaises et Européennes Harmonisées (Contrôles techniques, Essais dynamiques, etc.…).

  • LES RISQUES

Les risques liés :

 

-          A la conduite des nacelles.

-          Aux déplacements (Route – Chantier- Au travail en élévation)

-          Au chargement – déchargement (de personnes et de matériel)

-          Au terrain

-          Aux travaux spécifiques (position négative)

-          A l’élévation

-          Au travail sans E.P.I

-          Au travail : - sous lignes électriques

- en hauteur

- avec utilisation des accessoires, etc.…

-          Aux interdictions spécifiques aux nacelles.

-          Au comportement du conducteur par rapport au respect du Code du Travail et du Code de la Route.

 

  • LES REGLES D’UTILISATION

Les règles générales et les règles de l’art des nacelles utilisées en tenant compte du contexte dans lequel les conducteurs se trouvent et des tâches qu’ils ont à effectuer, et des Arrêtés Municipaux.

  • TECHNOLOGIE

Les appareils sont étudiés sous leur aspect mécanique et sont ainsi abordés :

 

-          Leur conception (mécanique, hydraulique, électrique).

-          Leur principe de fonctionnement.

-          Le poids.

-          La capacité de charge (nombre de personnes, le poids, les abaques...)

-          Leur énergie cinétique.

-          Le centre de gravité de la machine.

-          Les pompes de secours.

-          Les valves d’équilibrage

 

Selon les appareils et le temps disponible, le fonctionnement électrique, pneumatique ou hydraulique est étudié afin que les conducteurs aient un minimum de connaissances leur permettant de reconnaître les pannes les plus fréquentes et de faciliter l’entretien de leurs appareils.

 

Les accessoires et appareils de manutention sont étudiés de la même façon, avec leurs règles propres d’utilisation.

PARTIE PRATIQUE  (2 jours novices)
(1 jour personnel expérimenté)

Durant la cession, les participants vont mettre en application les notions acquises dans le respect des Normes de Sécurité et des Obligations, en utilisant tous les appareils et en pratiquant des manœuvres et des manipulations de déplacement sur chantier et sur route, dans les lieux publics, à vide et en charge, avec une progression dans la difficulté en respectant la notion de rentabilité.

Application – Dans sa généralité & ses particularités

1)      Connaissances de base du code de la route (pour les nacelles sur porteurs routiers).

2)      Connaissances des règles fondamentales liées aux manœuvres spécifiques : grande hauteur, position négative.

3)      Types particuliers de nacelles : a) Automotrice : Télescopique, Toucan, A Ciseaux

b) Sur porteur : Télescopique

c) Suspendues

4)      Règles générales : - au conducteur du porteur

- de l’homme en nacelle

- de la personne chargée du sauvetage éventuel

5)      Règles particulières de circulation sur chantier et sur route.

6)      Règles particulières dues aux intempéries (dans la mesure du possible).

7)      Règles particulières découlant des E.P.I et de la sécurité des hommes et des machines.

8)      Obligations découlant des articles du Code de la Route, Code Pénal, Code Civil, Code du Travail.

9)      Prescriptions et renseignements à connaître (abaques de charges, dates des contrôles législatifs, registre de sécurité, adéquation).

10)  La machine :

- Les positions au travail.

- La structure.

- L’adhérence.

- Système de basculement.

- Anti-dévers, degrés au travail, en déplacement.

- La sécurité au repos, la sécurité au travail.

- Répartition de la charge.

- L’évaluation du centre de gravité.

- Le poids, la charge et le couple.

- Ce que l’on doit faire avant la manœuvre.

- Ce que l’on doit faire au début de la manœuvre.

- Ce que l’on doit faire pendant le déplacement.

- Ce que l’on doit faire à l’arrêt pendant le travail.

- Ce que l’on doit faire en fin de poste.

- Ce qu’il est dangereux de faire.

 

11)  Le comportement face à une manœuvre difficile.

12)  La responsabilité dans le cadre du travail.

IV – Connaissances et Savoir Faire

  • Place et rôle des opérateurs.
  • Consignes générales et particulières.
  • Savoir apprécier les conditions d’équilibre d’un corps.
  • Savoir refuser l’exécution d’une opération interdite ou dangereuse.
  • Savoir communiquer sur le chantier.
  • Savoir évaluer la masse des charges à manutentionner.
  • Manœuvre permise par l’appareil compte tenu de son environnement.
  • Limites de l’appareil.
  • Opérations à réaliser pour le maintien en bon état des nacelles.
  • Savoir distinguer les différents types de nacelles.
  • Connaître des notions de mécanique appliquée
  • Posséder des notions d’électricité et d’hydraulique.
  • Connaître les caractéristiques principales et les principaux composants des appareils de sécurité sur les nacelles et le rôle de chacun d’eux.
  • Connaître les informations relatives aux installations électriques.
  • Connaître les possibilités offertes par le poste de conduite.
  • Savoir effectuer les opérations de prise en charge.
  • Savoir rendre compte.
  • Savoir effectuer les opérations de contrôle et d’entretien selon la périodicité indiquée par le constructeur et par les consignes de chantier.
  • Savoir dire si les opérations de contrôle ont été faites selon la périodicité indiquée par le constructeur, par les consignes de chantier ou par le Code du Travail.
  • Connaître le risque Pénal.
  • Connaître les principaux risques et causes.
  • Savoir refuser l’exécution d’une opération interdite ou dangereuse.
  • Connaître les opérations interdites spécifiques aux chantiers particuliers.
  • Apprécier la vitesse linéaire, la vitesse angulaire.
  • Connaître les facteurs et les éléments qui influencent la stabilité.
  • Connaître les moyens pouvant être mis en œuvre pour empêcher l’accès aux zones interdites ou dangereuses.
  • Savoir utiliser l’appareil dans les conditions prévues par le constructeur et l’adéquation.
  • Savoir réaliser les manœuvres nécessaires pour l’exécution du chantier en conservant l’esprit d’efficacité.
  • Savoir se servir du système d’aide à la conduite s’il y a lieu.
  • Savoir effectuer les opérations de fin de poste.
  • Savoir maîtriser la machine dans toutes les circonstances.

 

V – Moyens

-          Participation active en débats contradictoires (il n’y a pas de question sans réponse).

-          Projection de :          - transparents

- divers.

 

Sources possibles : I.N.R.S – C.R.A.M – O.P.P.B.T.P – CODE :

CIVIL

PENAL

TRAVAIL

ROUTE

VI – Conditions & Attributions

L’entreprise ou les personnes responsables d’une demande de stage (formation ou évaluation) devront prévenir le centre de FORMATION de leur intention, suffisamment à l’avance, afin que celui-ci puisse programmer la session dans les meilleures conditions ou monter les dossiers de prise en charge.

 

-          Un représentant de la C.R.A.M, de l’O.P.P.B.T.P, du MINISTERE DU TRAVAIL, ou de l’entreprise concernée pourra être présent à n’importe quel moment du stage, sans préavis, dans nos murs ou dans les votre.

-          Chaque candidat sera soumis à un test d’évaluation théorique et pratique.

-          La session sera close par un examen de conduite, de manipulation, et une évaluation du stage.

-          Une Permission Attestant de la Conduite d'Engins en Sécurité (PACES) (reconnaissance de savoir-faire), ainsi qu’une autorisation de conduite seront attribués par Monsieur COUERBE aux personnes ayant suivi avec succès les tests d’évaluation.

-          Les résultats seront donnés au Chef d’entreprise qui pourra délivrer, après visite médicale et aux vues des conclusions formulées par le chef de Centre, Monsieur COUERBE, les autorisations de conduite nécessaires et légales.


NB : LA VISITE MEDICALE EST RENDUE OBLIGATOIRE PAR LE CODE DU TRAVAIL